Le Visage  |  Le Corps  |  Les Seins 

Le regalbage du sein

Le but

Il va s’agir de corriger le tombé du sein, c’est à dire de remonter harmonieusement le sein en fonction du thorax, de la déformation de la plaque aréolaire, des distances idéales de la poitrine. Il faut garder ou redonner du volume, tout en tenant compte du fait que si votre sein est relâché, c’est que votre poitrine est ou a été lourde. Que votre type de peau ou bien la qualité des fibres élastiques de votre peau s’est affaibli.

Il ne faudrait pas favoriser une récidive de ptose trop rapide en choisissant un volume trop important par rapport à la qualité de votre peau.

Il nous faut rechercher le minimum de cicatrice en ayant la plus jolie forme possible –qui soit stable dans le temps.

Dans certains cas, une augmentation de volume est nécessaire, nous pouvons alors associer au regalbage du sein, la mise en place d’un implant mammaire. Mais dans ce cas, il faut savoir que nous pouvons avoir dans le temps un résultat légèrement dysharmonieux car le vieillissement naturel du sein, déjà accentué dans notre cas, se fait indépendamment de la position de l’implant et de sa coque physiologique.

L’information en tête à tête est l’élément clef dans la satisfaction du résultat.

Cicatrices

Plusieurs objectifs :

  • Améliorer la forme et repositionner le sein harmonieusement vis à vis du thorax
  • Chercher le minimum de cicatrice
  • Retarder au maximum la récidive inévitable de la ptose dans le temps.
  • La cicatrice peut être aérolaire, aréolaire et verticale ou aréolaire, verticale et horizontale courte.

Volume

  • Associé au regalbage du sein cutané-glandulaire, il est possible d’augmenter le volume du sein par la mise en place d’un implant mammaire.
  • Mais il faut admettre que nous allons à contrario de la prévention de la ptose car le poids ajouté aggrave l’état du revêtement cutanéo-glandulaire affaibli.
  • Il ne faut pas croire que l’on peut répondre à la demande. Tant pour le volume que pour la forme.
  • Si nous souhaitons un résultat naturel, nous devons obéir à la structure du sein et du thorax. Aller à l’encontre, nous amènerait à un résultat disgracieux quelques mois plus tard. Car la nature reprend ses droits…
  • La forme de la prothèse est faite plus pour s’adapter à la structure naturelle du sein que pour changer la forme du sein.
  • Toujours poser l’indication en fonction de la demande, la forme initiale et la prévision du vieillissement du sein.

Evolution

Dans les cas d’indication de regalbage du sein avec implant mammaire, il faut bien analyser la morphologie et la structure du sein. Car parfois le vieillissement du sein se fait indépendamment de la position de l’implant. Le résultat esthétique devient alors contre nature.

 

*Les résultats chirurgicaux de ces photos ne peuvent être reproductibles à l'identique même approximativement. Ils dépendent de la conformation anatomique initiale propre à chaque personne.

  • Home Ambiance Cannes